11 janvier 2010

Courir l'hiver, c'est possible !

Dimanche 10 janvier, sortie longue : 24 km, -20°C, 2h05 et froid aux mains !

Reprise de la course à pieds avec le club le coureur de Sherbrooke et surtout après des vacances dans les caraïbes (trois semaines à 28-36°C). Ils annonçaient froid mais il fait plutôt "frête" comme on dit au Québec : -20°C. Pas trop de vent mais disons ... pas de soleil non plus sauf au début.

Alors bon, c'est bien de se retrouver en groupe (une bonne vingtaine) à 8h30 le dimanche matin, on se sent fou mais fou entouré et heureux, pas fou solitaire et malheureux ;-) Enfin bref, on attend pas trop les retardataires (désolé Fitz) mais on démarre tout doucement pour leur permettre d'arriver et aussi pour que tout la gang soit ensemble. Au programme, tour de la rivière, après je ne sais pas trop mais c'est deux heures au programme concocté par le docteur magique alors ... soyons fous.

Le tour de la rivière est tout de même plein de neige qui même si elle est damée et plus ou moins aplanie présente de nombreux trous, bosses et parfois plaques de verglas (enfin, surtout sur la route) ce qui réclame une attention de tous les instants, même en suivant quelqu'un. Fitz et Jérome (en retard) nous dépassent comme des flêches (mais bon, ils on quitté le congélateur après 1h alors ...) pendant que nous prenons notre rythme de croisière à environs 5'' au km.

On retrouve Fitz et Jérome de l'autre coté de la passerelle car ils ont fait un détour par le barrage, et la tout s'emballe : testosterone sans doute ;-) En tout cas, cela accélère pas mal et finalement, le groupe éclate proprement. De retour au parc Jacques Cartier, je me retrouve avec Yvan S., Vincent et Alex et sur les conseils machiavéliques de Y.S. nous allons en direction de Lennoxville. Alex a un objectif de 31km pour cette sortie afin de faire ... 100 km dans la semaine. Heureusement pour moi, il a déjà fait 45 minutes de course ;-)

Cela à l'air un peu magique pour moi qui ne fait "que" trois sorties/semaines et donc un maximum de 50km en une semaine (mais bon triathlon triathlon comme on dit : il faut faire un peu de tout sinon on roule pas fort ou alors on coule !).

Pause santé au Maxi coin Belevédère et Galt et la problème pour moi, mes gants commencent à geler enfin, les mains qui sont à l'intérieur. Pourtant de bons gans de ski de fond mais bon, je ne sais pas trop pourquoi, je suis obligé de courir avec les mains "en boule" à l'intérieur (comme dans une moufle quoi!) sans quoi je suis gelé. Une fois les doigts gelés, les gants ... gèlent vraiment (enfin, les doigts vides). Pas super comme sensation mais on roule quand même jusqu'à Lennoxville.

Au retour, on passe entre la voie de chemin de fer et la rivière et là c'est complètement magique : magnifique sentier, bien dénégé/aplani et surtout des arbres chargés de neige qui offrent un paysage de toute beauté, vraiment à couper le souffle ! J'ai toujours froids aux mains/bras et cela m'incite à avancer disons ... plus vite ;-) Bonne motivation en somme.

Retour au Marché de la Gare et en route pour le stationnement avec quelques accélérations en passant.

Au final, je suis pas mal content, tout s'est bien passé et j'avais encore du jus sur la fin donc disons que l'endurance de base semble bien là. Froid aux mains et je suis allé acheté de nouveaux gants l'après-midi même.

Je vais détailler mon habillement : c'est le genre d'info que j'ai eu du mal à trouver sur Internet alors après un peu d'essai/erreur, le voici !

Pas de coton ou de trucs qui se mouillent : après une heure, ils seront mouillés, puis ... gelés.

Température : -20°C, temps sec et pas de vent :
  • passe montagne en polaire
  • cache cou technique (laine ou polaire OK!). C'est un espèce de tuyau que l'on met autour du cou. Exemple pour moi : marque "Sugoi"
  • un collant technique + sous-vêtements technique
  • chaussettes en laine (spécial ski de fond mais bon, peu importe). J'ai déjà couru avec des chaussettes techniques aussi, pas de problème. Les pieds ont chaud !
  • gants de ski de fond. Note : j'aurai du mettre des sous-gants. Les moufles ou gants à trois doigts sont beaucoup plus chauds que les gants avec doigts individuels. Si vous êtes frileux/euse, passez aux moufles sans hésiter !

Pour le milieu, technique du multi-couche :
  • un maillot de corps technique (sans manche, type Marcel, yeah!)
  • un T-Shirt technique manque longue
  • un truc spécial temps froid à manche longue de type Therma-D-Luxe de Descente (exemple:escente-Mens-Running-Thermal-D-Lux
  • une veste coupe vent sans manches doublée (si vous êtes plus frileux, prenez donc une veste avec manches)
En espérant que cela vous incitera à aller courir dehors l'hiver ;-)

Quelques règles/trucs :
  • si vous avez chaud dans les cinq premières minutes ... vous êtes trop couverts et vous allez le regretter si vous ne pouvez pas enlever une couche. Donc ... du multicouche
  • Si vous avez froid après 10-15 minutes : vous n'en avez pas mis assez. C'est en général peu agréable : accélérez et faites un entrainement court (sans vous bruler les poumons !) ou alors allez vous rajouter une couche.
  • Évitez les coins trop sauvages : à 30 minutes de toute civilisation, si il vous arrive qqchose (entorse ou autre) alors retrouver la civilisation va être compliqué. Préférez des courses avec des habitations à proximité ... au cas où !
  • Prenez à manger et une mini-gourde dans vos poches ... sinon vous allez avoir de la glace

1 commentaire :

Leira a dit...

Bonjour Benoît! Je suis une coureuse d'hivers et cette hiver pour la première fois j'ai une baisse d'énergie importante après une petite course de 6-9Km. J'aimerai savoir si tu as des suggestions pour des aliments hauts en sucre(pour le cerveau) et surtout en fibres (bourrer le bedon!) pour passer à travers mon après midi au bureau!
Merci!
Leira